Comment parler de ces anciennes expériences et surtout de celles qui se sont mal terminées, voici la question que se posent tous les candidats et à laquelle bon nombre ne sachent pas y répondre.
Pour mieux répondre à cette question fatidique voici les règles à suivre :

– Faire une sélection : Mettez en valeur les expériences que vous avez jugées constructives et enrichissantes, développez les plus et ressortez plus leur aspect humain et collectif.
– Etre concret : Ne mentez surtout pas, il ne faut pas avoir peur, car personne n’est parfait. Admettre qu’on a commis des fautes peut être perçu comme une qualité, ne dénigrez surtout pas vos anciens employeurs, soyez professionnel de bout en bout.
– Faire le bilan : Citez tous les points positifs et les plus que vous avez apportez lors de votre parcours et même dans vos expériences échouées, montrez que vous avez tous fait pour que votre ancienne collaboration réussisse.
– Etre mesuré : Justifiez de manière l’échec de votre ancienne expérience, optez plutôt à expliquer une erreur de choix de votre part, que vous avez mal évalué votre poste et que vos ambitions et motivations n’était plus respectée.

En général ce sujet piège donne bon nombre d’informations sur vous au recruteur, soyez honnête et habile dans vos explications, vous ferez mouche à coup sûr.